Les Ramoneurs Bretons, l'entretiens écologique de votre cheminée à Ergué-Gabéric

Ramoner c’est écologique !

bois

En effet après l’action d’un ramonage, le conduit est propre ce qui permet un meilleur tirage. Ce tirage participe à l’oxygénation de votre combustion. Si votre combustion est bonne, vous rejetez moins pollution dans l’atmosphère.

La suie est presque essentiellement composée de carbone pur et apparaît lors d’une combustion incomplète.

Si cette suie reste présente dans votre appareil, vous risquer de polluer l’air de votre habitat.

De plus vous éviterez de noircir la vitre de votre insert.

Ramoner c’est garantir une plus grande durée de vie à votre installation et prévient les dysfonctionnements.

En effet, la présence de suie dans les conduits diminue la productivité. On estime qu’une couche de 1 mm de suie, représente une augmentation de la consommation de près de 8 %.

Améliore le rendement de votre appareil de 15% si une couche de 1mm est présent sur votre conduit

Le monoxyde de carbone

Le monoxyde de carbone est un gaz asphyxiant détectable uniquement grâce à un détecteur électronique car il est invisible, inodore et non irritant. Il se diffuse très rapidement dans votre habitation et peut être mortel en moins d’une heure. Il a été prouvé que la combustion de combustibles (essentiellement le bois) à l’intérieur des habitations peut provoquer un cancer du poumon. Le CIRC (Centre international de recherche sur le cancer) catégorise actuellement ces émanations dans le groupe des cancérogènes probables pour l’homme.

Il agit comme un gaz asphyxiant très toxique qui, absorbé en quelques minutes par l’organisme, se fixe sur l’hémoglobine.

  • 0,1 % de CO dans l’air tue en 1 heure
  • 1 % de CO dans l’air tue en 15 minutes
  • 10 % de CO dans l’air tuent immédiatement

Informations pratiques

Que faire en cas d’accident ?

  1. Aérer immédiatement les locaux en ouvrant portes et fenêtres.
  2. Faire évacuer les locaux et vider les lieux de leurs occupants.
  3. Appeler les secours : Pompiers au 18/SAMU au 15
  4. Ne réintégrer les locaux qu’après le passage d’un professionnel qualifié qui recherchera la cause de l’intoxication et proposera les travaux à effectuer.
  5. Contacter : Le Laboratoire central de la Préfecture de Police pour Paris et les départements 92, 93 et 94. Ces services sont en mesure de vous donner des informations complémentaires et peuvent intervenir pour vous permettre d’obtenir une aide.

Centre anti-poison et de toxico-vigilance

RENNES
Hôpital Pontchaillou – Rue Henri le Guillou – 34043 RENNES
Tél : 02.99.59.22.22   Fax : 02.99.28.42.30

Pour comprendre les dangers du monoxyde de carbone